HONG KONG BLUES

Le nouveau roman d’Alain Berenboom est une fiction contemporaine qui se déroule à Hong Kong.

Marcus Deschanel est un type séduisant. Journaliste dans une gazette du nord de la France, il se croit irrésistible. Pourtant, tout prend l’eau dans sa vie. Sa compagne l’a quitté, son dernier roman est un flop magistral et son bébé, la petite Gabrielle, l’horripile. Sur un coup de tête, Marcus décide de quitter la France. Il se voit déjà écrivain-voyageur. Mais, à Hong Kong, sa vie bascule.
A peine débarqué dans l’ancienne colonie britannique, il se retrouve mêlé à l’assassinat d’une manucure dans une discothèque. Son passeport a été retrouvé dans le sac de la jeune femme à côté de son cadavre.

Fauché, sans papier, Marcus est pris au piège dans le chaudron moite et grouillant de Hong Kong. Il n’a pas de repères, ne connaît personne et n’a plus d’argent. Auprès de qui trouver du secours ? Son avocat « Appelez-moi-Mike » n’a pas l’air de prendre son dossier au sérieux. Le consul général ne veut surtout être mêlé à son affaire. Et le commissaire Teng est prêt à le jeter en prison.
Deux personnages vont l’aider mais à quel prix ? Pedro, un improbable plombier-bistrotier. Et une séduisante policière chinoise.
Et si, Hong Kong, ville-État, était la véritable héroïne de cette histoire ? Une ville énorme, en pleine mutation, gangrenée à la fois par les mafias et par le parti communiste chinois. Un paradis fiscal et financier, vitrine de la mondialisation, qui se lézarde lentement sous les coups de boutoir de la Chine communiste et de l’agitation des parapluies jaunes.

écrivain, chroniqueur, romancier