Archives par mot-clé : théorie des quanta

KIRK FOR EVER

Happy Birthday, Kirk ! Né de parents immigrés, qui ne parlaient pas un mot d’anglais à leur arrivée aux Etats-Unis, Kirk Douglas restera pour l’éternité le modèle de l’Américain idéal, prêt à se battre seul contre tous pour la liberté, la démocratie, la tolérance, la culture. Il a lui-même produit plusieurs des meilleurs films dans lesquels il incarne ce genre de personnage, prêt à tout pour défendre ses valeurs, Spartacus, Les Sentiers de la Gloire, Règlement de comptes à OK Corral.

Pour l’éternité ? Pas sûr. Kirk qui ? me demandait une jeune avocate quand j’évoquais les Sentiers de la Gloire. Et de quels Sentiers parles-tu ?

Pendant la campagne électorale, Kirk Douglas, qui s’est battu contre Trump a raconté qu’il se rappelait des réactions de beaucoup de gens à l’arrivée d’Hitler au pouvoir (il avait seize ans). « Pendant près d’une décennie, on s’était moqué de lui. On le considérait comme un bouffon dont le nationalisme haineux n’emporterait jamais l’adhésion d’un peuple instruit et civilisé. » Or, voilà qu’en entendant un discours prononcé par Trump dans l’Arizona, ses mots lui ont fait « froid dans le dos, à lui, et à sa femme, Anne, qui a grandi en Allemagne, des mots qui semblaient tout droit sortis de 1933 ».

« Un peuple instruit et civilisé ». Retenez ces mots. Il y a quelques jours, un professeur de sciences politiques de l’ULB m’a avoué qu’une partie de ses étudiants n’a jamais entendu parler de Mussolini et certains même de Hitler. Heureusement que cette chère Pisa a interrogé les ados de quinze ans plutôt que des étudiants universitaires, sinon quelle serait la place de la Belgique dans son classement ?

Emmanuel Macron a dangereusement surestimé les électeurs français en s’écriant : « cette primaire, c’est OK Corral ! » A part les vieux abonnés du Ciné-club de Minuit, qui l’aura compris ? J’exagère ? Reprenez une tranche du rapport Pisa. L’état des connaissances de nos jeunes est dur à digérer même pour la sémillante ministre par Marie-Martine « Belles Crolles » Schyns qui croit fermement en l’avenir de l’humanité en générale et des jeunes pousses wallonnes de quinze ans en particulier.    

Mais, la matière grise semble dans nos régions suivre la pente dangereuse de nos matières premières : la veine s’épuise. Savoir qui est Kirk Douglas ne sert à rien. Pas plus que d’avoir une idée sur la Blitz-carrière du Führer. Pour la plupart d’entre nous, les maths ne servent pas non plus à grand-chose. Ni la théorie des quanta ou le tableau de Mendeleïev. Pas plus que ceux de Picasso ou de Hopper. Sauf que c’est avec tous ces savoirs et ces émotions inutiles qu’on fabrique « un peuple instruit et civilisé ». Un être humain, c’est beaucoup d’eau, une goutte de vin et plein de choses inutiles. Sans ces choses inutiles, il devient un robot.

www.berenboom.com

CHACUN CHERCHE SON CHAT

D’après IBM, le nouvel ordinateur quantique qu’il met au point renverra nos plus superbes Lap-Top à la casse. Un ami a essayé un jour de m’expliquer la théorie des quanta. J’en suis sorti émerveillé et terrifié, en tout cas pour ce que j’en avais vaguement saisi. Voyant ma mine ahurie, il a essayé d’imager sa leçon par le paradoxe du chat. Selon la théorie des quanta, un chat peut se trouver à la fois dans son panier et sur mes genoux dans la même pièce, énervé d’un côté parce que j’ai oublié les croquettes de Sa Seigneurie et en même temps somnolent et repu au creux de mon ventre.

On imagine les applications fabuleuses de ce nouvel ordinateur qui permettra de tenir une double comptabilité sans vous compromettre puisqu’elle sera initiée à votre insu de votre plein gré, d’établir une société à Bruxelles et à Panama (ah ça, il paraît que ça existe déjà), de gérer vos deux ménages, celui avec votre femme légitime et celui avec votre maîtresse, sans jamais vous tromper dans la date de leurs anniversaires ni dans les destinations de vacances promises à l’une et à l’autre. Plus fort encore, selon cette théorie magique, votre maîtresse sera le sosie de votre épouse même si elles gardent chacune son caractère. L’une vous cajole pendant que l’autre vous fait une scène.

La théorie des quanta permet aussi de prolonger la découverte que viennent d’annoncer des chercheurs liégeois. Deux exo-planètes ressemblant à notre bonne vieille terre tournent à un certain nombre de kilomètres de Molenbeek  autour d’un petit soleil pareil au nôtre ou à peu près.

D’après nos amis liégeois (Liège, c’est la Marseille de Belgique), il n’y a qu’un pas avant de conclure que ces mondes sont habités par des créatures vivantes. A quoi ressemblent-elles ? Petits hommes verts, monstres préhistoriques, pieuvres géantes et baveuses ? Oubliez ces fantasmes tirés de BD américaines des années cinquante. En vertu de la théorie des quanta, voilà ce que verront les premiers astronautes qui survoleront ces nouveaux mondes : la reproduction exacte du nôtre. Devant leurs yeux hagards, ils observeront des humains exactement semblables à eux, à leurs parents, à leurs enfants. Il y aura une ville de Liège, avec une gare Calatrava, une passerelle flambant neuve sur la Meuse, des boulets sauce lapin en veux-tu en voilà. Il y aura des Flamands et des Wallons. Poutine, Erdogan et Daesh aussi. Mais le comportement de chacun sera différent de leurs homologues terrestres s’il faut en croire le paradoxe du chat. Dans ce monde parallèle, les djihadiste seront doux comme des moines bouddhistes, Charles Michel le redoutable grand vizir de l’empire ottoman et Bart De Wever, bourgmestre de Bagdad. Sûr que là-bas, les choses tourneront mieux que dans notre monde inachevé…

www.berenboom.com