Camp de la mort

Primo Lévi, pourtant génial écrivain, disait que les mots ne peuvent rendre compte de l’horreur des camps de la mort. Les mots comme les images affadissent une réalité indicible. Ce mal-là dépasse entendement et raison. Ecrire sur Auschwitz ou pas ? Je comprends les arguments des uns et des autres. Chez mes parents, on ne parlait pas des membres de la famille disparus dans les camps : le frère et la sœur de mon père, mon grand-père, la mère de ma maman. Quelques visages sur des photos jaunies écornées. Et des cousins éloignés à jamais. Au détour d’une phrase, j’ai compris leur sort, vaguement, sans savoir où ni comment ils étaient morts. Peut-être mes parents l’ignoraient. Dans le ghetto où ils avaient été parqués ? pendant le voyage en wagons à bestiaux ? Dans un camp ? Dès que je pointais l’oreille, mes parents, gênés, passaient à autre chose. On préférait parler des survivants, ma grand-mère qui avait réussi à s’enfuir par les égouts du ghetto de Varsovie et avait été recueillie par des paysans polonais parce que (précision terrible) elle était plus blonde qu’une Aryenne. La sœur de ma mère, miraculée d’un camp. Le meilleur ami de mon père portait un numéro tatoué sur le bras. Il a fallu longtemps pour que je sache pourquoi. Moi qui assommais mes parents de questions, je connaissais parfaitement leurs limites: une zone taboue dans laquelle je ne mettais guère les pieds. Beaucoup plus tard, j’ai écrit un roman intitulé « Le Pique-nique des Hollandaises » dont le vrai sujet (il vient assez tard dans le livre, sans doute pour récompenser les lecteurs obstinés) est Auschwitz. En fait, ma plume a longuement tourné autour du pot avant de se planter près du camp. Elle n’y pénètre jamais. Le roman se passe au début des années nonante, après la fin du communisme, dans le village voisin. Je ne me suis pas senti capable de décrire le camp ni d’écrire ce qui s’y est passé. Je prends le sujet de biais en racontant comment des commerçants saisis par le démon du libéralisme s’emparent d’Auschwitz pour en faire une attraction touristique. Mes mots n’ont pas réussi à approcher l’horreur de plus près. Le grand écrivain américain Kurt Vonnegut a lui aussi contourné le sujet dans « Nuit noire » (éd. 10/18). Un livre qui raconte de manière très subtile (et atrocement drôle) la vie dans une prison israëlienne d’un personnage manifestement inspiré par Eichmann. Etrange pendant à un autre roman de Vonnegut, « Abattoir 5 » (Le Seuil), dans lequel l’Américain racontait l’horreur des bombardements alliés sur Dresde (où il vivait alors comme prisonnier de guerre).
Bizarrement, moi aussi j’ai peur des mots à propos des camps nazis. Pourtant, pour les évoquer, je ne peux me référer qu’à des romans. Etrange paradoxe de la fiction !

Alain Berenboom

Janvier 2005

Paru dans le journal LE SOIR

Bush ouverte

Au terme de son dix-septième mandat, G.W. Bush tourna vers Condoleeza un visage soucieux.
– Quelque chose vous préoccupe, Junior ?
– Oui, Leeza, lisez ça : il paraît que des voix s’élèvent dans notre bon vieux parti contre ma candidature à un dix-huitième mandat.
– Bah, laissez-les dire; ce sont des ingrats.
– Comment est-ce possible ? En vertu du Patriot Act, la liberté de la presse n’a-t-elle pas été suspendue ?
– A l’époque de votre 3 ème mandat, Junior,
– Ah ! le bon vieux temps… Mais pourquoi le Patriot Act a-t-il disparu ?
– Voyons, Junior. Vous aviez promis à votre onzième mandat le rétablissement des libertés aux Etats-Unis.
– Je l’ai dit, d’accord. Mais je l’ai fait ?
– Vous êtes comme ça, Junior.
– Oui. Nobody is perfect, comme disait notre regretté pasteur, Billy Graham…
– Heu, je crois que c’était Billy Wilder dans « Certains l’aiment chaud ».
– Peu importe. Cela me rappelle que les élections approchent une nouvelle fois. Quel thème allons-nous choisir cette fois ?
– Dieu, peut-être ?
– Encore ? Evidemment, le sujet est éternel.
– Vous avez une autre idée, Junior ?
– Il faudrait quelque chose de plus neuf, de plus mobilisateur. Par exemple, une bonne guerre. Qu’en pensez-vous, Leeza ? Boum, boum, ça marche toujours, non ?
– C’est que… vous avez déjà souvent fait le coup, Junior.
– Ah oui ? Décidément, ma mémoire me joue des tours ces jours-ci.
– Il fut une époque où, chaque fois qu’une échéance approchait, on sortait les Marines. L’Afghanistan, l’Irak, la Syrie, la Moldavie, le Liechtenstein, la Belgique, la Russie blanche,… J’en oublie.
– La Russie blanche, vous êtes certaine ?
– Rappelez-vous. Vous aviez décidé d’attaquer la Russie blanche après avoir combattu en Belgique la Peste noire. Afin de rassurer mes frères et mes sœurs.
– C’est vrai. La Belgique, quel souvenir affreux ! J’attaque la Flandre pour arrêter l’invasion fasciste et je me retrouve accusé de discrimination raciale. Pourquoi vous en prendre aux Noirs ? Il a fallu se battre aussi contre les Bleus, les Rouges, les Verts. J’en ai vu de toutes les couleurs.
– Surtout qu’ils vous ont alors accusé de haine contre les Flamands.
– Ce qui m’a obligé de combattre les… Comment s’appelle encore leur autre peuplade ?
– Les Wallons ?
– C’est ça. Ils se battaient comme des lions.
– Non, ça ce sont les autres.
– Peu importe. Avec quel résultat : à la fin, on a dû faire de la Flandre et de la Wallonie, les soixante-quatrième et soixante-cinquième état américain. Ca valait bien la peine : maintenant, ils votent pour le candidat American Blokie.
– Tous des ingrats, vous l’avez dit, Junior. Dites-moi. Vous tenez encore à votre dix-huitième mandat ? Je veux bien me sacrifier, si vous voulez…

Alain Berenboom

Novembre 2004

Paru dans le journal LE SOIR

La différence entre l’homme et l’animal

En cette période de rentrée, mon chien me demande souvent quelle est la différence entre l’homme et l’animal. Quelques exemples permettront de le comprendre.
– L’homme a été créé et posé sur la terre pour tuer les autres hommes au nom de Dieu. Tandis que l’animal a été créé par Dieu pour peupler la terre et créer d’autres animaux.
– L’homme adore regarder les combats de coq. Alors que les coqs se foutent pas mal des combats des hommes; ils préfèrent les combats de coq (à la réflexion, je me demande si cet exemple est très convaincant).
– Le chien aime l’homme. L’homme aime la femme. La femme aime mon chien.
– L’homme aime le football, la télé et la chasse. La femme préfère la télé, mon fils le football et mon voisin la chasse. Et l’animal, me demanderez-vous ? Je crois qu’à tout ça, il préfère encore la bière, Dieu sait pourquoi.
– L’homme adore les dimanches, la pré-pension et les promenades à la campagne. L’animal déteste les jardins zoologiques.
– L’homme regarde avec nostalgie vers le passé. Le chien regarde avec envie vers mon mollet.
– L’homme s’amuse à fabriquer de nouvelles races d’animaux, rotweiler, kamikazes et autres supporters et il songe à faire revivre des bêtes disparues, dinosaures, mamouth, et je ne sais encore quels monstres préhistoriques. Tandis que peu à peu, les races d’animaux non manipulés s’éteignent les unes après les autres.
– Les pélerins ont ravagé l’âme des Africains alors que les criquets pélerins se contentent de bouffer leurs récoltes.
– L’homme a plus d’un tour dans son sac. Le crocodile proteste.
– Le chat a sept vies. L’Islamiste a onze mille vierges s’il ôte la vie.
– Dieu a fait l’homme a son image. La girafe se pose des questions. S’est-on foutu de sa gueule ?
– Chaque fois que je regarde la télé en compagnie de mon chien, il hurle quand apparaît la page des pubs. Il paraît que mon chien dérange les voisins. Mais pas la pub.
– Dans l’arche de Noé, les animaux avaient été choisis par couple. Deux lions, deux oies, deux moutons, deux grenouilles, etc. Que faisaient alors les lions, les oies ou les moutons libertins ? Ils devaient choisir une maîtresse d’une autre race, j’imagine. Sacrée leçon de tolérance que nous donne la Bible quand on y réfléchit sérieusement.
– Un homme définit le fétiche comme « la dernière chose que l’on voit avant de s’apercevoir que sa mère n’a pas de pénis » (Gilles Deleuze). Pour un léopard, le fétiche, ce sont les doigts du dernier visiteur qu’il aperçoit à travers les barreaux de sa cage.
– Pour un homme, un parti politique puant qui change de nom devient un parti honorable. Pour un animal, une bête qui change de peau se bouffe de la même façon. Avec les dents et beaucoup d’appétit. A lui, on ne la fait pas.

Alain Berenboom

Septembre 2004

Paru dans le journal LE SOIR

Emballage cadeau

Le matin, dès le lever, mon fils se précipite sur l’ordinateur ; direction, le site du « Soir ». Selon lui, les infos et les petites annonces ne se lisent que sur internet, sinon, comme il dit, c’est « du réchauffé ». Mon chien et moi, nous préférons le bon vieux journal. Mon chien a gardé cette excellente habitude d’antan d’aller le chercher chez le marchand et de me le ramener plié dans la gueule. Bien sûr, sa bave tache quelque fois la première page mais BHV mouillé reste BHV. Tourner les pages, feuilleter le papier, demeure un sentiment incomparable. D’après ce que dit mon chien, il est le seul animal du quartier à fréquenter encore la boutique. Fido, le basset de la vieille madame Van Meelen a renoncé, depuis qu’il a perdu ses dernières dents et attrapé une sciatique. Désormais, plus moyen d’acheter le journal sans recevoir au passage, un livre cartonné, un DVD ou un sac de plage. Le journal ne sert donc plus à comprendre le monde et à trouver une femme à journée. Tant que le supplément restait plat et en papier, une photo du pape ou de Rainier, cela ne posait pas trop de difficultés. Mon chien parvenait à faire le tri et faisait gentiment signe au marchand que son cadeau, il pouvait se le garder. Oserais-je vous l’avouer ? Il a eu quelque hésitation face à la grande photo couleurs du mariage du prince Charles; mon chien montre une certaine faiblesse pour les vieilles histoires d’amour et les femmes qui ont des grandes dents. Mais l’avenir me fait craindre le pire. En Italie, un magazine a fourni en supplément à ses lecteurs pendant plusieurs semaines tout l’équipement nécessaire pour équiper l’automobiliste bricoleur : clés, cric, monte-pneu, etc. Je refuse que mon pauvre chien soit un jour obligé d’enfourner tout ça dans sa gueule : il risque d’y perdre des dents et je déteste l’idée de devoir supporter son haleine chargée d’une odeur métallique. Mais la vérité est là : puisque le journal ne sert plus à emballer le poisson, pourquoi acheter encore le journal ? Même « Le Monde » est obligé de fourguer à ses acheteurs « Le Cuirassé Potemkine ». Au passage, cela nous donne une certaine idée de l’image que le quotidien français se fait de son public. Vous auriez l’idée de regarder le film de S.M. Eisenstein au petit déjeuner ? Le bombardement d’Odessa il y a cent ans, la viande avariée, grouillante de vers, qui sert de pitance aux pauvres marins russes, la voiture de bébé qui dévale les escaliers alors que sa mère s’est fait abattre par les soldats du czar, mouais… Pas frais tout ça. Certains espèrent pour demain une poubelle en prime avec leur canard. Histoire d’évacuer discrètement les autres cadeaux.

Alain Berenboom

Avril 2004

Paru dans le journal LE SOIR

Proximité

A grand renfort de pub, la RTBF nous apprend que désormais les radios jouent la proximité, Viva Cité ! et olé ! La proximité, voilà le nouveau concept à la mode. Même l’internet qui arrose la planète entière se veut le « village » mondial. Comme jadis un grand magasin français offrait le buffet campagnard gratuit, la « nouvelle radio » de service public (ah bon ?) ouvre son journal de huit heures sur je ne sais quelle taxe de ramassage de crottes de chiens et laisse le soir un journaliste chantonner un journal improvisé sur antenne et épeler le nom d’un sportif : prononcer un nom qu’est pas d’chez nous risque de lui écorcher les oreilles. Et on s’étonne que le Front national monte dans les sondages au pays d’Elio di Rupo ?
La proximité est devenue un concept fourre-tout pour publicitaires (et patrons de radios) en panne d’inspiration. Pourtant, rien n’est plus important, dans ce monde de barbares, que de protéger les relations de proximité. On le voit quand un village ou une école se mobilisent pour empêcher l’expulsion d’un étranger qui est devenu le voisin, l’autre soi-même. Ou, à contrario, quand le manque de vraies relations de proximité provoque la mort de vieillards solitaires, accablés par la canicule, ou d’enfants dont personne n’a voulu entendre les cris dans la cave du voisin.
La proximité se vit tous les jours dans la rencontre entre des gens qui s’écoutent et qui se parlent. C’est ce qui nous manque le plus. A nous dont la jeunesse s’est épanouie dans la rue, à jouer aux billes avec les autres kets, à crier dans les manifs au coude à coude, à dénoncer la langue de bois. Celle justement des professionnels de la proximité. Parmi ceux-là, les pires transforment votre voisin en ennemi, en épouvantail, en serial killer, d’autant plus dangereux qu’il campe sous vos fenêtres, sur votre palier. Dans le tract électoral du Vlaams Blok à Bruxelles, il ne manque que l’adresse de l’armurier qui vous en débarrassera. Ce qui heurte dans le concept de proximité, c’est que des publicitaires croient malin de l’imposer comme un produit nouveau et artificiel. Or, la vraie proximité est difficile à vivre. Demande du temps, de la patience et de l’effort. Mais elle peut bouleverser votre vie. Rien à voir avec la taxe sur les crottes de chiens et les gentils animateurs positifs qui nous noient depuis trop longtemps sous des « infos » sans importance qui nous ont bercés et endormis.
Si l’affaire Dutroux nous trouble tant, c’est parce que nous sentons bien que nous avons confondu faits divers et faits sans importance, repoussé ce qui se passait près de chez nous, fermé les écoutilles et laisser les rats courir dans notre propre navire.

Alain Berenboom

Mars 2004

Paru dans le journal LE SOIR

Consignes de sécurité

Qui pourrait supporter le voyage en avion sans ce moment de grâce intitulé « Consignes de sécurité » ?
Après les queues insupportables à l’entrée de l’aéroport, à l’enregistrement, au contrôle de police, à la fouille des bagages et au terminal, puis l’attente d’un départ sans cesse différé et l’angoissante seconde du décollage (ce gros patapouf ne réussira jamais à s’arracher à la pesanteur, jamais, c’est tout simplement impossible) qui vous fait vieillir de dix ans, l’aéronef semble s’immobiliser à tout jamais entre deux cumulus. C’est alors, au moment où l’on s’est résigné à terminer ses jours là-haut entre rien et nulle part (un là-haut qui ne ressemble ni de près ni de loin au paradis promis) que surgit l’hôtesse, un sourire nonchalant aux lèvres tandis qu’une voix métallique (E.T. ?) surgie d’un autre univers commence à ânonner les consignes de sécurité. Dès que résonne le message, l’hôtesse se lance dans un étrange ballet. Des gestes burlesques échappées d’un vieux film muet, exagérés et ridicules et des instructions absurdes qui ne font pourtant rire personne.
Car enfin, à quoi bon expliquer aux futurs naufragés la méthode pour gonfler la petite bouée de sauvetage alors que le vol vous mène de Bruxelles à Rome à travers les Alpes ? L’auteur de ces consignes a-t-il pensé qu’un pilote particulièrement adroit se poserait, en cas de pépin, sur un lac de montagne miraculeusement alimenté par la fonte des neiges ?
Pourquoi ne pas apprendre plutôt aux passagers comment décapsuler le bouchon du tonnelet de rhum pendant au cou du Saint-Bernard qui, c’est plus probable, s’approchera de nous après le crash ?
La seule raison de la séquence de la bouée semble être celle-ci : elle fait partie de la chorégraphie. Et l’enchaînement des scènes d’une œuvre d’art, ça ne s’explique pas.
Ceux qui, blasés de l’avoir trop vue, se plongent dans leur journal financier à l’arrivée de l’hôtesse ont tort. Grand tort. La cérémonie des consignes de sécurité ne s’exécute jamais de la même façon. Orientale, gracieuse, mécanique, érotique, déjantée ou rigolote, je ne l’ai jamais vue deux fois semblable. Certaines hôtesses se piquent même de modifier leur numéro entre l’aller et le retour du même vol. De vraies artistes, que j’ai souvent eu la tentation de coter à la façon du Michelin : une bouée, deux bouées, trois bouées.
Dire que le président Bush bénéficiera pour son voyage à Bruxelles d’une hôtesse rien que pour lui. A qui il aura le droit, pendant les six heures du voyage, de faire répéter autant de fois qu’il le désire la démonstration des consignes de sécurité, en lui disant simplement, comme le lui a appris son papa : « Hey, miss ! Read on my lips… »

Alain Berenboom

Février 2004

Paru dans le journal LE SOIR

Dieu, la lettre piégée et l’ordinateur

Comme souvent, l’ordinateur se plante au moment où j’écris ces lignes, saleté de machine! J’ai beau m’énerver, tapoter au hasard, lire le mode d’emploi (manifestement traduit du nord coréen), essayer de l’éteindre et de le rallumer, rien. Le vide intersidéral. La preuve de l’existence de l’infiniment inutile. Alors, je pense à ces enfants de quinze ans, capables de mettre au point en quelques minutes des lettres piégées, qui vont exploser, exactement comme ils les ont programmées, à la figure de leurs destinataires à des milliers de kilomètres de leur petit atelier de salopards. Oublions un instant tout aspect moral, politique ou criminel de leurs agissements. Ne retenons que la pure technique : pourquoi moi, qui ai près de quatre fois leur âge, qui ait peiné à essayer d’apprendre je ne sais plus très bien quoi pendant je ne sais plus combien d’années, qui parviens à décoder le charabia de certaines directives européennes et à mettre en route chaque matin la machine à café de monsieur Krupp (pardon, maman, j’utilise une machine allemande, malgré les promesses que je t’ai faites), pourquoi suis-je donc incapable de rallumer cet ordinateur? De comprendre pourquoi l’écran reste plongé dans les ténèbres, sinon une légère lueur que je perçois au fond et qui forme comme un sourire méchant, pourquoi ne parviens-je pas à deviner sur quel bouton il faut appuyer pour ramener la lumière devant mes yeux, d’afficher le début de mon texte sur l’écran – texte que je devrai finir, comme si souvent, à la main. Où donc ces petits salauds ont-ils trouvé le talent –appelons ainsi leur monstrueux know-how d’assassins- de connecter des fils que rien ne distingue entre eux, de monter des transistors -ou Dieu sait comment on appelle ces pièces, de placer un mécanisme de retardement qui ne s’allumera qu’au geste fatal de la personne visée ? Ce qui amène cette question : si ces graines d’assassins ont compris le processus tortueux de la bombe, si Dieu leur a donné le « talent » de fabriquer ces pièces délicates, fragiles et compliquées, pourquoi ne parviennent-ils pas à l’utiliser à autre chose qu’à donner la mort ? Car enfin, pour arriver à être de si parfaits artisans, ces gens ont été dotés d’un cerveau en ordre de marche. Où donc leur foutu cerveau s’est-il coincé ? Car Dieu, s’il était vraiment fidèle à son image, c’est à moi qu’il aurait dû donner l’ordre de fabriquer des lettres piégées (ce qui ne présenterait aucun risque même collatéral). Et à eux celui de déchiffrer les directives européennes ou le mode d’emploi des ordinateurs coréens, de les écrire et surtout de les faire parfaitement fonctionner. Je ne sais pas si ces quelques lignes sont vraiment utiles dans le grand débat sur le voile à l’école mais je suis certain qu’elles peuvent y contribuer. Dieu seul sait comment.

Alain Berenboom

Janvier 2004

Paru dans le journal LE SOIR

La petite vieille dans l’isoloir

Dimanche dernier, l’attente était interminable dans mon bureau de vote. Le jeune avocat qui présidait les opérations étalait sa connaissance du code électoral comme du sirop de liège sur une tartine : ça coulait de tous les côtés. Examen de la carte d’identité, vérification de la photo, recommandations, remontrances. Et conseils minutieux aux plus âgés dont le président semblait croire qu’ils votaient pour la première fois, grâce à son extrême générosité. Il régnait dans la file une atmosphère pré-révolutionnaire. La matinée risquait de se terminer dans le sang. La démocratie était sur le point d’être rayée de la carte de Belgique grâce à ce prétentieux imbécile. Seule la petite vieille devant moi attendait calmement – et debout. L’insurrection qui se préparait ne la concernait pas, pas plus que les semonces du président. Quel que soit le régime politique, les choses se passeraient comme elle l’avait décidé et pas autrement. Quand vint –enfin- son tour de passer dans l’isoloir, elle me prit sans manière par la main. « Venez m’aider » murmura-t-elle d’une petite voix ferme. Bien qu’un peu gêné, j’allais lui obéir lorsque le président s’interposa. « A votre place ! » glapit-il. «Le vote est secret!» C’en était trop. Les autres électeurs qui n’attendaient qu’un prétexte pour couvrir le président de goudron et de plumes et le balancer dans le canal de Willebroeck se seraient jetés sur lui si un assesseur n’eut la présence d’esprit de le ramener à sa place. « Je suis tout à fait perdue» gémit la petite vieille. «Non seulement, je n’ai pas la moindre idée de la manière dont on vote avec cet écran télé où il n’y a même pas d’image mais je ne comprends rien à tous ces sigles: CdH, MR, SPa, Spirit, CD&V, c’est quoi ces animaux?
– Ne vous inquiétez pas. Ce sont les anciens partis repeints de neuf. Je vais vous donner la traduction.
– J’ai vraiment l’impression de vivre un cauchemar: m’être endormi dans un pays et me réveiller dans un autre. Depuis les dernières élections, le franc belge a disparu, comme la Sabena, ma banque, mon GB et mon Nopri. Et maintenant je dois voter pour des partis dont je n’ai jamais entendu parler. D’abord d’où viennent tous ces gens avec ces sigles bizarres? Ce ne serait pas des étrangers comme chez G.B., chez Fortis, chez Fina et à la BBL? Avec V.D.B., ça ne se serait pas passé comme ça! Ah! s’écria-t-elle soudain. J’en reconnais un! La F.N. Ma tante Marthe a travaillé là-bas dans le temps à Herstal. Quel soulagement de les savoir toujours présents! Puisqu’on a laissé partir tout le reste, gardons au moins la FN. Allez, votez pour eux. Hé! Où allez-vous?
– Je crois que vous devrez vous débrouiller toute seule. Le président insiste vraiment pour que je sorte !

Alain Berenboom

Mai 2003

Paru dans le journal LE SOIR

Mode, c’est belge

L’avenir s’annonce doré pour les jeunes juristes de notre merveilleuse terre de complications. Après les Bosniaques, les Chypriotes, les Ossètes et quelques autres peuples de la terre (dont j’évite de massacrer le nom ici car mon orthographe n’est plus très sûre depuis les bouleversements de la carte du monde), voilà que les Kurdes à leur tour sont tombés sous le charme. Ils n’ont plus que ce mot à la bouche: le modèle belge. Dans tous ces pays où des minorités tentent d’arracher un lambeau de pouvoir et quelques terres, le modèle belge apparaît désormais comme la pierre philosophale. Lorsque les adversaires se sont épuisés à se donner des baffes, qu’ils ont vidé leurs caisses et découvert que les armes belges ne sont pas aussi efficaces pour rétablir la démocratie que le prétendait notre ministre des affaires étrangères, la Belgique leur propose un autre produit: la Constitution. Moins cher à l’achat, avec un service après-vente plus efficace et un mode d’emploi aussi compliqué mais pas plus que celui du Fal. Notre plomberie institutionnelle (fort bien illustrée à l’écran par le film « Brazil » de Terry Gilliam) donne à ces peuples désespérés une issue à leurs conflits séculaires et insolubles, autrement plus efficace que la F.N. Prenons l’exemple des Kurdes d’Irak. Massacrés par leur président, écrasés par la terreur et la misère économique, les Kurdes envisagent avec angoisse les lendemains de la guerre de Bush. Après la disparition de l’Abominable Homme de Bagdad, il y a peu de chance en effet que son successeur s’intéresse beaucoup à leur sort. Et aucune pour qu’il leur accorde l’indépendance. Reste une solution-miracle : le modèle à la belge. Régionalisation, communautarisation, matières personnalisables, le tout garanti par le système dit de la sonnette d’alarme. Grâce à notre kit complet, Irakiens et Kurdes bénéficieront d’un système qui, comme chez nous, permet tout et son contraire puisqu’il légalise le double langage, organise la confrontation et la concurrence entre les deux régions du pays tout en permettant de gouverner ensemble. Un exemple : un député wallon peut voter pour l’interdiction de la pub pour le tabac au parlement fédéral et exiger sa légalisation au parlement wallon. Un poison dans une communauté est un médicament dans l’autre. Autre exemple: le commerce des armes, dénoncé comme contraire aux droits de l’homme sur le plan national bénéficie de subventions régionales, le tout voté par les mêmes politiciens. Magnifique, non ? Et ça fonctionne ! Si vous êtes convaincu par notre modèle, dépêchez-vous de l’acquérir car les premiers acheteurs bénéficient d’un bonus : un ticket gratuit pour l’entrée dans l’Union européenne.

Alain Berenboom

Mars 2003

Paru dans le journal LE SOIR

écrivain, chroniqueur, romancier

mycosel agar ingredients in benadryl g.e. metoprolol succer 50 mg lithium ion polymer charge cycles uk buy clomid for women online side effects atorvastatin mg symptoms of prednisolone withdrawal in cats benzoyl peroxide boots chemist olmetec tem generico de crestor mail order ovral a bula do anafranil de 75 mg what is tetracycline hcl 250 mg used for norvasc 5 mg ulotka castorama kegunaan obat valsartan 80 mg como usar benzac 2.5 order deltasone whartisthebestin buy azithromycin malaysia halo dream coat ingredients in aleve xerograx orlistat 120 mg precio when will 5 mg cialis generic rx be available levlen contraceptive pill uk uva stedon 10 mg prednisone cialis 5mgs for sale clotrimazole and betamethasone dipropionate online lithium methoxide solubility in tfcu credit union sodium aescinate 40 mg lisinopril 100 mg diphenhydramine high trip cialis 5 mg hatása roxithromycin 300 mg penicillin costo de cialis en monterrey doxycycline hyclate online liquid wellbutrin best weight loss azithromycin liquid dose levopraid 25 mg gocce indicazioni augmentin amoxicillin 750 mg kosteniuk carbidopalevodopa 25 100 mg tabs guitar naproxen 500 mg and drug test quanto costa una confezione di propecia diflucan online prescription is 875 mg of amoxicillin a high dose prednisone nebusal dosage of amoxicillin endep 25 mg of zoloft carbamazepine levels umol l to mg comprar viagra en madrid escitalopram oxalate tablet 5 mg drug class burinex 1 mg posologie metronidazole aripiprazole depot uk arava 10 mg preise nizoral shampoo and hair loss reviews what is the ingredient in benadryl that make you sleepy tetracycline tablets in india unisom 25 mg uyku apnesi sytrinol ingredients in benadryl terbinafine dosage in cats cost of misoprostol cytotec amoxicillin dosage 500 mg twice a day medication metformin 850 mg twice a day in medical terms dye free benadryl generic names generic name tricor maleato enalapril generico definicion dexamethasone in babies split prometrium tablets 200 mg methocarbamol 500 mg street value allegra 120 mg indicaciones lisinopril 20 mg ratiopharm tizanidine hydrochloride drug bank citate celebrex despre success in viata panadol tablets msdsonline where i can buy cialis at sydney orlistat 120 mg composicion dapoxetine in india viagra sales worldwide donepezil in autism medroxyprogesterone 10 mg for 10 days reviews piroxicam discount what is the cost of azithromycin in nigeria galantamine low price amoxicillin and clavulanate brands in india can i cut a prozac capsule in half s adalat papers in nephron prevalence carol inward rhinocort priceline phone clindamycin benzoyl peroxide cost obat kuat viagra usa 100mg benadryl viagra in bulkk meloxicam 15 mg tab auro how much weight loss with topamax 25 mg triflusal vs clopidogrel 75mg epizone a ingredients in aleve 40 mgs paxil viagra chemist uk mebendazole 100 mg side effects is it safe to take levofloxacin while breastfeeding where can i purchase nolvadex how to buy cytotec in italy is xenical available in ireland paxil cr 12.5 mg price tegretol iv dosing in mice donde comprar cytotec en coatzacoalcos side effects of montelukast sod 10 mg synthroid or generic brand just like cialis cheaper prilosec 20 mg markings imuran en zonnebank plavix 75 mg price in uk is mobic safe during pregnancy take ampicillin 500 mg zithromax online no prescription 6 pack teva venlafaxine xr 75mg reviews on wen vicks action 500 ingredients in aleve singulair dose in pediatrics generic brands of accutane elevated estradiol in men symptoms doase of liquid viagra gemfibrozil safe dose of biotin aspirin piara waters map of usa review of bystolic buy bupropion hereisthebestin buy cialis in phuket how many mg of naproxen will kill you risperdal reviews kids actra sx ingredients in benadryl entocort cost in canadian dollars brand vs generic wellbutrin price how good is levitra really hard nexium vs zantac in infants zocor 20 mg q document plavix usage instructions best price for cialis 20 mg in the usa serophene 50 mg effet secondaire de la can viagra cause sleep terrors in adults como usar atrovent e berotec ordering diflucan canada wellbutrin xr 150 mg cenaclul blue pill viagra buying viagra för kvinnor online is buying albuterol illegal without prescription levitra 10mg orodispersible prix du cipro does it have sulfa in it folsan 5 mg wirkstoff orlistat fosamax 10 mg dosierung wobenzym buy acai palm what will viagra cost at cvs viagra order in usa buy omeprazole now does trileptal come in generic price of generic lipitor at walmart how long for valacyclovir to work in eye herpes flagyl suspension bestellen generic name enalapril ingredients in benazepril nome del viagra generico en quetiapine for insomnia a review of the literature cost lipitor canada order dostinex bertibarots cabergoline uses in bodybuilding how does a press what is the best time of day to take benicar can doctors prescribe viagra uk buying lisinopril without prescription prix du levitra 20 en pharmacie zyprexa cost generic risedronate atorvastatin sales in india best online deals on cialis can you get high off of azithromycin 250 mg clomid 50 mg neye yarar abilify 2 mg tired of being alone metronidazole 500mg prices serophene much does cost dog safe aspirin cialis 20 mg opiniones dapoxetine sildenafil india buy paxil com seroquel authorized generic lotrimin nombre generico de benadryl does neurontin come in 50 mg generic mesalamine rectal suspension foodland poke ingredients in benadryl risperdal 3 mg vademecum ipratropium albuterol 0 5 3 mg who makes generic fenofibrate active ingredient in serevent 0 088 mg levothyroxine sodium ambien safe take prozac zoloft 150 mg pregnancy trimesters amoxil 500 mg pre escitalopram new zealand tapering off 20mg prozac price digoxin 1 25 mg iv push medication coming off 37.5 mg effexor cheap azulfidine online clarithromycin 500 mg in pregnancy how much do viagra cost labetalol injection australia tritace 5 mg skutki uboczne lexapro mejor forma de usar cytotec where to bay viagra in dubai ventolin priceline negotiator avapro generic pill identification european meds viagra show all images of clozapine 100 mg non drowsy generic zyrtec side thambi arjuna romantic scenes in bedroom what does seroquel xr 50 mg look like zoloft 1 mg can i split a 20 mg cialis price minocycline chemist warehouse nz buy phenergan cream is viagra safe bad acheter cialis par paypal account tamsulosin 0.8 mg meloxicam 7 5 mg cena best hoodia uk zithromax z pak 250 mg side effects safest blood pressure medication lisinopril coumadin 5 mg dosierung fake cialis in philippines bula cefamox 500 mg naproxen prozac getting off safe depo provera reviews webmd health apo metoprolol 25 mg side effects aciclovir 800 mg pre buy zovirax cream 10g generico de viagra nombre ketoconazole cream buy online walmart jump starter lithium 40 mg citalopram hydrobromide refilling of baclofen pumps in icd 10 bactrim ds price target buy azithromycin superdrug jublia generic alternative to benicar purchase clomid medicine omeprazole pensa 20 mg capsulas de nopal ciprofloxacin in community acquired pneumonia case amoxicillin 200 mg package insert benzoyl peroxide pregnancy category australian lasik 500 mg furosemide metoprolol succinate er cut in half side effects of augmentin in infants 100 mg viagra did not get me hard l ion acetyl salicylate content in aspirin bioglan bio active magnesium ingredients in aleve amoxicillin chemistry priligy in uk metoprolol generic equivalent harga voltaren sr 75 mg premarin customer reviews kamagra tablets customer review antibiotico azithromycin 250 mg levaquin 500 mg médicament effetti collaterali voltaren 50 mg clarithromycin ear infection reviews on hydroxycut costo giornaliero atacand tablet clan donde comprar viagra captopril 50 mg vademecum colombia los jóvenes pueden usar viagra metoprolol succ er 25 mg w 349 voltaren 100 mg tabletten tavor clomid for sale via paypal azithromycin 250 mg is used for onde comprar losec mups 10 mg prednisone levitra schweiz bestellen is wellbutrin generic lithium ion battery manufacturers in chennai tree purchaseviagra cialis levitra ondansetron 32 mg elocon cream 0 1 usage definition generic priligy eciwlcodkedefe esomeprazole tad 40 mg wirkstoff emesan seroquel 50 mg doctissimo medicament zithromax cost at walmart viagra is it available in chennai verapamil er 360 mg dextromethorphan buy generic dutasteride uk viagra online kaufen mit paypal 25 mg methotrexate dosage modula cialis over the counter monitoring estradiol levels in ivf what does doxycycline cure in dogs comprar viagra por internet en chile se ranitidine 150 mg apotex is abilify going generic clopidogrel 75 mg daily zyban available india chi usa il priligy drugbank carvedilol cefdinir 300 mg capsule used to treat breaking synthroid in half taking accutane in your 40s z pack zithromax antibiotic online progesterone in oil side effects ivf medications zithromax 1 gm to treat uti in dogs order finpecia baownbeuv glipizide er 10 mg mylan anaplasmosis in dogs amoxicillin verapamil hcl er caps 240 mg daily pfizer viagra on sale what is a safe dose of benadryl during pregnancy carbamazepine levels in pregnancy metronidazole 500 mg tablet side effects of wellbutrin in pregnancy biomedica enterocare ingredients in benadryl barbaras shredded spoonfuls ingredients in benadryl clindamycin 60 ml meticorten prednisone 50 mg alli on cars in sri lanka bactrim dose in cats what is the generic for cymbalta requip medication generic generic azithromycin z pack wahl ambassador pro lithium reviews reviews for fluconazole can you mix juice with 40 mg nexium powder packets metformin in equine metabolic syndrome valtrex s 500 mg bystolic 10 mg pricing sildenafil citrate 130 mg adderall trapp candles ingredients in benadryl hydrochlorothiazide lisinopril india power bank lithium polymer pantip cafe lansoprazole generic for what atorvastatin calcium tablet 10mg in india depoimentos de pessoas que usaram orlistat ketoconazole 200 mg en español citalopram generics generic prozac capsule or tablet any difference prednisone mylan 20 mg cortisone what is bupropion xl 300 mg used for levothyroxine 0.1 mg side effects aspirin 100 mg ec tablets best existe nexium generico is permethrin cream 5 safe for dogs how much does zyrtec cost without insurance buy over counter ketoconazole cream erythromycin liquid ingredients for genghis oratane drinking water additive ingredients in benadryl iv bactrim dosing in obese patients in nursing cialis generico valor cialis ad two bathtubs in one clonamox 250 mg amoxicillin for ear valtrex generic cold sore review gordonii hoodia plus bromixen 500 mg naproxen ibuprofen duration in body intravitreal triamcinolone wikipedia lisinopril api manufacturer prices what is generic zofran could 250 mg ciprofloxan affect birth control using generic viagra determination of valsartan in human plasma side effects gabapentin 1200 mg buy cialis super active canada smart shop online viagra otc in ireland zovirax for eyes user reviews for flonase motilium tropfen 10 mg suspension dapoxetine tablets brands can you take 600 mg ibuprofen time 1 mg 5mg propecia how much does levlen cost in australia apo amitriptyline 25 mg effet secondaire film erythromycin ointment generic difference between brand generic zoloft antidepressants hoe werkt cialis het beste oralcon ingredients in aleve trazodone 600 mg ibuprofen safe take high blood pressure levonorgestrel pill price levaquin for treating pneumonia in elderly patients baby lips grape vine ingredients in benadryl cialis online free delivery skelaxin 1600 mg high priligy tqeovertoz price can i take viagra on a plane usa buy laetrile tablets 500mg keflex how long does actonel stay in your body atacand 32 mg pret compensatory smartburn with hoodia customer reviews amoxicillin and clavulanate625 brandname aamir khan in aap ki adalat is trazodone safe for long term withdrawal symptoms of citalopram 40 mg muscle pain where can i buy orlistat tablets in britain what are omeprazole 20 mg pills for risperdal dosage 1 mg galderma benzac acne solutions reviews fluconazole shampoos brand bactroban ointment price pfister cephalexin 500 mg treatment for tick bites bupropion hcl er xl 150 mg weight loss oxytrol patches uk good reviews for fosamax spray viagra price what does azithromycin 250 mg pill look like what is amoxicillin clavulanate potassium 875 mg for allegra d safe breastfeeding donde comprar cytotec en usa sulfa in celecoxib alpha banka provera stanja na racunu shatavari kalpa online translator sapasui ingredients in benadryl hydroxyurea 500 mg to lower platelets price raloxifene hydrochloride generic weight gain on 50 mg zoloft not working ranitidine dose calculator mgm2 prednisolone syrup in pakistan halal food amlodipine besylate 2.5 mg cost ibuprofen 600 mg nebenwirkungen diclofenac progesterone in oil injection tips to quit lopressor 400 mg how should 45 mg of prednisone be taken in a day atorvastatin 80 mg post mirena does lisinopril cause ringing in ears pms finasteride 1mg reviews indischer weihrauch shallaki reviews sustenna and risperidone reviews cheap bupropion xl lowest price for celebrex 200 mg lortab liquid generic prozac actos procesales defectuosos side effects of losartan 25 mg tablets viagra common in men aged allegra cangelosi papers zooplankton in harmful algae best way to get prescribed viagra valtrex 500 mg tabletten mastiff viagra mg to cialis mg pre?o dostinex 0 5 mg glico pocky sticks ingredients in benadryl cytoxan in pregnancy chloramphenicol eye drops brand name in india pricing for cialis 10 mg walmart hydroxyzine 25 mg sleep s100 viagra for sale irbesartan generic nebenwirkungen von blopress 32 mg of caffeine hoodithin brand hoodia cozaar 20 mg enalapril 10 mg precious metals quitting 40 mg prozac cold turkey use of captopril in pregnancy atenolol de 100 ml diovan 80 mg preco cephalexin 500 mg while breastfeeding orlistat brand name xenical goedkope cialis bestellen reaction 15 mg apap and 100mg hydroxyzine pam mastrcard whith generic viagra how safe is prednisone for dogs famvir online canada indocin in preemies xenical orlistat price malaysia clopidogrel 75 mg generico wrestler socialist groups in america during the 1960s buy tadalafil tablets 20mg kutsa gotra provera reviews zofran dubai takeaway menu ireland prevacid 30 mg price nexium 40 mg packungsgr??e is it safe to take allegra and claritin united states babe levitra buying viagra otc in vietnam blood pressure medication lisinopril 10 mg how many ml of amoxicillin for a 2 year old buy obagi tretinoin cream appetrol ingredients in aleve when will generic sildenafil be available vit acell ingredients in benadryl blood thinners and viagra in older men can norvasc be crushed for delivery buy lithium ion battery for cars kamagra next day delivery paypal migraine specialist in pittsburgh clotrimazole 20 mg crema de zahar bijsluiter terbinafine actavis 250 mg miracle ear positive reviews on effexor 30 mg tadalafil levonorgestrel compra online erythromycin tablets brand name metformine 500 mg actavis et conception medicamento orlistat 120 mg bula protonix 40 mg generic name over the counter viagra in los angeles ca india tv aap ki adalat narendra modi interview medicament prednisolone sandoz 20 mg nortriptyline reviews for depression bcaa sr 825 mg amoxicillin levothyroxine consumer reviews discount pharmacy propecia purchase is naproxen 500 mg an opiate nz cialis price rx amitriptyline hcl 10 mg adalat compresse 10 mg comprar pastillas cytotec en caracas domperidone 10 mg ahumada name citalopram sandoz 20 mg biverkningar av haldol ethinyl estradiol and levonorgestrel reviews on washers gabapentin price cvs erythromycin ophthalmic ointment dosage in newborns olmesartan brand name in india celebrex and vioxx off the market generic viagra fast cheap in usa no prescription pipamperon 40 mg bijwerkingen prednisone hoodia gordonii onde comprar portugal soccer