G

GAËTAN (La Jérusalem captive): soldat de l’expédition de Godefroi de Bouillon, ami de Bertrand Marie.

Frère GASPARD (La Jérusalem captive): redoutable et dangereux confesseur de Godefroi de Bouillon, dont il est le principal conseiller tout au long de la croisade.

GODEFROI DE BOUILLON (La Jérusalem captive): duc de Lotharingie, il se morfond dans ses tristes Etats, rêvant de Jésus et de gloire. En entendant Bertrand-Marie lui parler de Jérusalem, il le prend pour un envoyé de Dieu et lance la première croisade. Au milieu des luttes sournoises entre les autres barons, il en devient le chef, malgré lui et malgré (ou grâce à) ses inaptitudes. Peut-être parce qu’il est le seul multilingue. Quoique sa façon de s’exprimer ne soit pas très lumineuse.

Extrait:

« Reuxreux de te revoir, Bertrand-Marie, murmure Godefroi, sinistre. J’ai quelque chose de pénib’ à te confier…Je peux te causer lerbement, s’pa? Tu es un fidèle? Voilà: j’ai la culotte qui gonfle… » (La Jérusalem captive).

GORDIMER, Ralph : auteur malheureux d’un manuscrit intitulé « L’Homme qui prenait le Messie pour une lanterne » refusé par l’éditeur Goldman-Lévi dans « Refus d’éditer ou La Souffrance du Dibbouk » (NRF, printemps 2005, éd. Gallimard);

GRAND NOIR (La Position du Missionnaire roux): passager voisin du narrateur lorsque l’avion dans lequel ils se trouvent est détourné par des pirates en direction de l’Afrique. Malgré la peur repoussante du narrateur pour l’Afrique et les Africains, il est obligé de partager ses multiples aventures avec le grand Noir (qui
se révèle être Ecossais et s’appeler sir Charles).

écrivain, chroniqueur, romancier